By Presidential Communications Operations Office (https://pcoo.gov.ph/photos/?post_id=57757) [Public domain], via Wikimedia Commons

Le multilatéralisme indien et les organisations régionales

parSerge GRANGER , professeur agrégé à l'Ecole de politique appliquée de l'université de Sherbrooke (Canada)

Articles de la revue France Forum

L'expansionnisme chinois, moteur de la croissance indienne.

Depuis son indépendance et jusque tout récemment, l’Inde a eu des difficultés à se projeter en tant que puissance. C’est pourquoi sa diplomatie multilatérale vise à combler cette lacune en engageant plusieurs pays dans des ententes destinées à amplifier sa capacité à dicter l’agenda régional et mondial. Une rare réussite de cette diplomatie multilatérale a eu lieu au moment de la décolonisation, lorsque plusieurs pays se sont joints à l’Inde pour revendiquer un nouvel ordre politique. Bien avant la conférence de Bandung (1955), l’Inde modifiait le British Commonwealth par le Commonwealth of Nations dans le but d’obtenir des crédits des pays riches, mais surtout d’influencer les nouvelles nations décolonisées. Après un long silence, elle réactive son approche multilatérale dans une nouvelle politique étrangère visant à accroître sa puissance. Ce nouveau multilatéralisme se veut pragmatique et géopolitique, et non idéologique, comme ce fut le cas par le passé1.

Face à la crise des années 1980, l’Inde décide de s’ouvrir en adoptant, en 1991, deux slogans qui nécessitent...

 


_____
1.Michael Arndt, India's Foreign Policy and Regional Multilateralism, Basingstoke, Palgrave, 2013.

Asie
Inde
Multilatéralisme
Organisations internationales
Dialogue international
Diplomatie
Chine
routes de la soie