Indian Navy [CC BY 2.5 in (http://creativecommons.org/licenses/by/2.5/in/deed.en) or OU CC BY 2.5 in (http://creativecommons.org/licenses/by/2.5/in/deed.en)]

Construire des ponts sur l'eau : la nouvelle diplomatie maritime

parChloé LALA-GUYARD, directrice adjointe du programme sécurité-défense de l'Institut Open Diplomacy 

Articles de la revue France Forum

L'océan Indien n'a jamais aussi bien porté son nom.

Le 2 novembre 2017, l’ancien chef de la marine indienne, Arun Prakash, a rappelé la nécessité d’établir une collaboration maritime multinationale. Longtemps négligé, le médium maritime est, aujourd’hui, reconsidéré par les stratèges indiens et, depuis 1990, New Delhi poursuit une politique de modernisation de ses équipements maritimes sans précédent. Véritable triangle de terre bordé de 7 516 km de côtes, l’Inde tente de dessiner avec la Bharatya Nau Sena le limes qui la protégera.

Les océans qui l’entourent sont, en effet, des carrefours majeurs d’échanges commerciaux, sources de perspectives comme d’insécurité et de conflits. Les doctrines maritimes de 2004 et de 2007 ont donc rappelé la nécessité de protéger les eaux avoisinantes. Le terme de « région indo-pacifique» y évoque un arc maritime à protéger, de l’océan Pacifique à l’océan Indien. Depuis 2015, la mise en œuvre de la doctrine maritime Ensuring Sea doit permettre de poursuivre l’amélioration des capacités maritimes afin d’en faire une arme diplomatique utile à l’établissement d’une...

Asie
Inde
Diplomatie
Océans
Défense et conflits
routes de la soie
Chine