NOTE DE LECTURE - PANORAMA

J'ai vu naître l'Europe, de Paul Collowald

parSarah ROBIN, chargée de missions au Cercle français de l'eau

Articles de la revue France Forum

-

À travers des anecdotes et des citations, Paul Collowald revient sur la construction européenne à travers son parcours au sein des différentes institutions.

Sous la forme d’entretiens avec Sophie Allaux-Izoard, J’ai vu naître l’Europe est un témoignage qui nous fait traverser le temps, depuis Jean Monnet et Robert Schuman jusqu’à nos jours, avec les élections européennes de 2014, en passant par les discours de Pierre Pflimlin ou le projet constitutionnel de Valéry Giscard d’Estaing.

Au-delà des récits historiques, Paul Collowald consacre une partie de son ouvrage aux générations futures. La culture européenne et ses valeurs servent de fil conducteur. Son expérience au sein du service de l’information européenne permet au lecteur de comprendre la nature des relations entre la presse et la Commission. L’auteur livre une autocritique, à la fois en tant que praticien de l’Union européenne, mais également en tant que citoyen qui remarque le décalage entre les institutions et le quotidien des Européens.

Avec l’Europe comme passion, l’auteur conclut par un plaidoyer pour une Union qui vivrait aussi vite que le reste du monde, avec pour vision les « États-Unis d’Europe ». Il en ressort que l’UE et sa construction sont avant tout une question de volonté et, justement, la question est de savoir si les citoyens, les politiques et les institutions européennes possèdent la même ambition.

La Nuée bleue, 2014 – 20 € 

Littérature
Union européenne
Construction européenne
Institutions européennes
Analyses